FAUST I et II

Création 2016

« Au commencement était le verbe » ouvre le prologue de l’Évangile selon Jean ; « Au commencement était l’action » rétorque Goethe. Cette résolution est bien présente dans cette pièce : introduire l’engagement par le mot, l’achever avec le geste. Pièce de sortie de Conservatoire, Faust est d’abord un rêve de comédien – jubilation de se mesurer à un tel sommet de la littérature universelle ! -, mais c’est surtout un prétexte à la théâtralité. Ni adaptation, ni réécriture, on pourrait emprunter à la musique le terme de variation autour du mythe de Faust. Le comédien se livre ici à un exercice autobiographique. En cela, la pièce a une fonction profondément cathartique : le jeune provincial s’est confronté pendant trois ans à la crudité d’une grande école parisienne ; ce qu’il y a vu et vécu l’a parfois meurtri, souvent indigné, il en ressort éprouvé et décide de raconter son histoire, avec un humour nécessaire à la prise de distance. La satire est née, la dérision prend le pas sur le ressentiment. 

Texte, mise en scène et jeu : Élie Triffault

Production Compagnie 55

Coproduction Comédie Poitou-Charentes, Centre dramatique national

Avec le soutien du Théâtre Amazone - Cie Laurence Andréini et de la Fondation Passe-Portes

Durée Faust I : 1h10 - Durée Faust II : 50 mn

Intégrale : 2h15 avec entracte

Tout public à partir de 13 ans