SPECTRE(S)

Création 2020

(...) Si vous voulez savoir à quoi ça me sert de faire ça, à quoi ça me sert de traverser deux mille kilomètres en canoë kayak en solitaire, si vous voulez connaître la part d’utilité dans ma démarche, alors je ne vous répondrai pas grand-chose. Disons qu’il y a ceux qui se déplacent, et qu'il y a ceux qui voyagent. Dans cette traversée, j’espère découvrir des choses nouvelles, des choses que l’homme n’a pas encore éprouvées, entendues, vues. Je suis certain qu’il y a de nombreux secrets, c’est comme si j’allais chercher un trésor. Mais ce trésor n’a rien de physique, d’exploitable, il est à déterminer dans le rapport à l’expérience, à l’âme de ce qui nous dirige. Mon fils a trois ans. Si vous lui demandez à quoi ça sert que ton papa traverse ? Il vous répondra pas. Il regardera ses pieds. Comme avouant que ça ne sert à rien. Et il aura raison. Mais profondément ancré en lui comme en chaque enfant, il saura que c’est ce rien qui compte. Cette aventure est fondamentale et elle ne se dit pas. Justement parce qu’elle n’est rien. Et elle n’a pas de mots parce qu’elle recèle d’une quantité innombrables d’éléments encore inconnus. Si cette traversée pouvait se raconter, je ne partirais pas. (...)

Texte et mise en scène : Élie Triffault

Jeu : Anthony Audoux
Production Compagnie 55

Avec le soutien du Théâtre Amazone - Cie Laurence  Andréini et du Volapük

Durée 1h
Tout public à partir de 7 ans